Back to top

Le programme régional de filière

Dans le cadre de sa politique en faveur de l’agriculture, la Région Auvergne-Rhône-Alpes encourage et accompagne les filières régionales de production agricole avec les Plan Régionaux de Filière (PRF).

Le PRF bovin lait prend la suite du CROF à partir de 2018 : de nouvelles actions et un nouveau périmètre (« grande » Région)

Le Plan Régional de Filière bovin lait, c’est…

  • 5.2 millions d’€, sur 3 ans
  • 2018 – 2020

Élaboré et piloté par :

Le Comité de Filière bovin lait, composé de représentants de la Chambre Régionale d’Agriculture Auvergne-Rhône-Alpes, du CRIEL Alpes Massif Central, du syndicalisme, des entreprises coopératives et privées, des organismes techniques régionaux, des organisations de producteurs, syndicats de produits…
Les orientations de filière ont été définies en collaboration avec le CRIEL Alpes Massif Central.

http://www.aurafilieres.fr/plan-regional-de-filiere-bovin-lait-2018-2020/

 

Maîtrise d’ouvrage :

L’association Auvergne-Rhône-Alpes Élevage coordonne la construction et la mise en œuvre du programme.

Télécharger le PRF bovin lait 2018 – 2020

Si vous êtes éleveur de vaches laitières, en conventionnel, en bio ou engagé en AOP, et quelle que soit votre localisation en Auvergne-Rhône-Alpes, le Plan Filière bovin lait s’adresse à vous, avec l’engagement de vos partenaires techniques et économiques.

Dans la limite des crédits disponibles.

 

Aides aux investissements

Aménager l’accès à ma laiterie : entrée et voirie d’exploitation, zone d’accès à la laiterie…

  • Taux de subvention : 40%
  • Plafond d’aide : 4000€

Pour connaître les conditions et monter mon projet, je contacte : mon technicien bâtiments ou ma laiterie.

 

Créer des points d’abreuvement au pré ou stocker l’eau de pluie : abreuvement aménagé à partir d’un ruisseau, puits, forages, récupération et stockage des eaux de pluie, points d’abreuvement dans les parcs…

  • Taux de subvention : 40%
  • Plafond d’aide : 4000€

Pour connaître les conditions et monter mon projet, je contacte : ma Chambre d’Agriculture départementale, mon Organisme de Conseil en Élevage

 

Appuis techniques et stratégiques

> 3 actions innovantes soutenues par la Région pour qu’elles vous soient plus accessibles

  • Conseil stratégique : Prestation complète de 2 à 4 jours avec un technicien expérimenté, pour construire l’avenir sur mon exploitation, en considérant l’impact technique, économique et humain
  • Se préparer aux enjeux de l’antibiorésistance : suivi cellules préventif, 3 visites ou suivi du traitement sélectif au tarissement
  • Réduire mon empreinte carbone avec le diagnostic CAP’2ER

Action cofinancée par l’interprofession

Je contacte : Mon conseiller technique (Chambres d’Agriculture, Conseil Elevage, laiteries, Associations de producteurs,…).

 

Aide au salariat

Vous créez un nouvel emploi et embauchez un salarié pour au moins ¼ temps ? Vous vous engagez sur au moins une année sur ce poste ?

Vous pouvez peut-être bénéficier d’une aide de 30% de la Région Auvergne-Rhône-Alpes sur les coûts générés par cet emploi !

Renseignements : référents emploi en Chambre Départementale d’Agriculture, syndicats.

 

Promotion des métiers

Les acteurs de la filière se sont investis dans la promotion des métiers au travers de différentes actions permettant de promouvoir notamment le métier d’éleveur et salarié en élevage laitier. Exemples d’actions : films, cinés-débat, mini-motions, interviews, …

Action réalisée :

"Même Pas Peur !" d’être éleveur !, un documentaire sur les enjeux de l'installation des éleveurs laitiers, réalisé par le Centre national interprofessionnel de l'économie laitière (Cniel), le Bureau technique de promotion laitière (BTPL) et le centre d'élevage de Poisy

 

"Même pas peur d’être éleveur !", tel est le titre du film présenté le 28 mai 2019 à Paris par le Centre national interprofessionnel de l'économie laitière (Cniel), le Bureau technique de promotion laitière (BTPL) et le centre d'élevage de Poisy, en prévision de la Journée mondiale du lait, le 1er juin. À travers lui, l’objectif des professionnels est, comme le rappelait Thierry Roquefeuil, président du Cniel, de « faire découvrir nos métiers, nos savoir-faire », de susciter le débat et de motiver les jeunes à devenir éleveur. « Même dans nos campagnes, des gens pensent connaître la filière laitière mais en fait, ils la découvrent », soulignait-il.

 

À travers lui, l’objectif des professionnels est « de faire découvrir nos métiers, nos savoir-faire », de susciter le débat et de motiver les jeunes à devenir éleveur. « Même dans nos campagnes, des gens pensent connaître la filière laitière mais en fait, ils la découvrent ».

 

Via ce film, il s’agit surtout de redonner une image valorisante du métier d’éleveur laitier, « bien dans sa tête et bien dans ses bottes », comme le relevait Marie-Thérèse Bonneau, première vice-présidente de la Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL). Et effectivement, les éleveurs filmés prennent des risques mais ils restent conscients de leurs limites. Pauline, Hélène, Patricia, Myriam, Pascal, etc. : tous évoquent leur réflexion stratégique quant à leur organisation de travail, la transmission de leur exploitation ou leurs valeurs.

 

Ce film est un très bon outil pour valoriser le métier d’éleveur laitier, le CRIEL va soutenir la diffusion de ce film en Auvergne-Rhône-Alpes.

D’autres actions, mises en place par le CRIEL, viendront compléter la valorisation du métier d’éleveur laitier.

 

Mais aussi :

  • L’accompagnement de projets créateurs de valeur à l’échelle de la Région, en particulier l’accompagnement des projets et de la promotion portée par les syndicats de produits sous appellation (Signes d'identification de l'origine et de la qualité) d’Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Les programmes régionaux bovin lait
Modifié le
22 mars 2021

Partager